Mise en scène et spontanéité dans le théâtre

Nous venons de jouer trois fois L’Illusion Comique (de Corneille), et si vous suivez ce blog vous savez sans doute que je la mettais en scène. Je n’étais donc pas sur scène et j’ai ainsi pu la voir trois fois. Et chaque soir il y a des choses qui ont marché, et d’autres moins. Mais pourquoi ? Qu’est-ce qui changeait d’un soir à l’autre ?

N’importe qui ayant déjà joué plusieurs fois une même pièce de théâtre saura que chaque représentation est différente. Il paraîtrait que c’est le cas même après joué plusieurs dizaines voire centaines de fois, mais pour ma part je n’ai jamais dépassé 6 ou 7.

En impro c’est évidement le cas, mais en impro chaque spectacle est fondamentalement différent, toutes les histoires étant différentes, donc ça parait logique. Dans une pièce de théâtre il y a quand même très peu de place laissée à l’improvisation, sauf dans des cas particuliers où c’est intégré à la mise en scène.

Prenons le cas de L’Illusion Comique. Le texte est entièrement en alexandrins et est donc  respecté au mot près (en théorie, mais aussi à peu de chose près en pratique). Dans cette mise en scène en particulier, les mouvements et les déplacements étaient également très précisément calés.

Les 3 soirs ont été filmés, et quand on compare des scènes, les différences se jouent à presque rien. Un pas de plus, un geste de la main un peu différent, une pause légèrement plus longue ou plus courte… Et pourtant dans certains cas ça marche, dans d’autres non. (Quand je dis « ça marche » ça peut être que c’est drôle, ou juste, ou crédible… ça marche, quoi).

Ça me fait penser à The IT Crowd. C’est une série anglaise très drôle, et une version américaine à été tentée mais annulée après le premier épisode. Et effectivement en regardant l’épisode, clairement ça ne marche pas. Et pourtant c’est une copie quasiment plan par plan. Voyez un comparatif ici :

Et bizarrement dans un cas c’est drôle, dans l’autre non. C’est assez édifiant et ça montre à quel point il suffit de peu de chose.

Il y a tout de même une composante qui diffère complètement d’une représentation à une autre : le public. On prend toujours plus de plaisir à jouer devant un public réactif et investi, mais comment est-ce que cela se traduit sur scène ? Est-ce que les comédiens mettent plus d’énergie, se permettent de faire plus de pauses ? Il y a une interaction entre le public et les comédiens, c’est sûr, mais je n’arrive pas à mettre le doigt exactement sur le résultat de cette interaction.

Enfin bref, je trouve ça fascinant mais difficile à cerner.

 

Si ça vous intéresse, la vidéo de la pièce (filmée le deuxième soir, pas top niveau qualité, la Gopro a fait ce qu’elle a pu !) est ci-dessous. Je ne me lasse pas des effets cryotechniques à 8:50.

 

Tiens, je pense à autre chose qui est plus ou moins en rapport. Je disais que dans cette pièce la place de l’improvisation et la spontanéité était limité. Mais il y a tout de même quelques espaces de libertés qui peuvent être trouvés. Par exemple, le deuxième soir (donc sur la vidéo ci dessus), Clindor dit sa réplique « Mais je ne puis te voir sans un peu de douleur » et rajoute un à la fin un « aïe », parce qu’il le sentait sur le moment (voir à 41:45). Ça a marché et le public a ri. Comme je ne lui ‘ai pas explicitement interdit de le refaire, il l’a refait la fois suivante. Et là, le bide. Il y a eu une peut-être une pause trop longue avant le « aïe », ou il n’était pas aussi surjoué, je ne sais pas. Mais ça n’a pas marché.

Comme quoi spontanément on peut trouver le bon timing, la bonne façon de faire, et c’est ce qu’on fait en impro. Respecter la mise en scène au millimètre près n’est pas une garantie de réussite.

Et finalement je me dis que c’est peut-être ça le secret : réussir en rendre spontanés des gestes et des paroles répétés et appris par cœur. Jouer du théâtre comme si on improvisait.

Une réflexion sur “Mise en scène et spontanéité dans le théâtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s