Entretien avec un improvisateur – Episode 1 – Philippe Saïd

Et c’est ainsi que je me lance dans le podcasting ! Je n’y connaissais rien il y peu, aujourd’hui je m’y connais peu, mais c’est mieux que rien.  Pourquoi un podcast ? Eh bien j’ai découvert plusieurs podcasts aux US qui traitaient d’impro, souvent sous la forme d’entretiens avec des improvisateurs, et apparemment ça n’existait pas en France, donc voilà !

Malheureusement l’enregistrement présente régulièrement de petits problèmes de bruit (peut-être un portable posé à côté de l’enregistreur ?). J’ai fais ce que j’ai pu pour les réduire, mais ce n’est pas idéal… Disons que ce sera mieux la prochaine fois ! En tout cas la musique d’intro ne changera pas, je l’adore pour des raisons que j’ignore. N’insistez pas !

Je vise une fréquence au moins mensuelle, mais on verra bien comment ça évolue.

Ici j’ai surtout laissé Philippe parler, parce que c’est un bavard, mais peut-être que dans de prochains épisodes l’aspect discussion (voire même débat ? Qui sait…) sera plus accentué.

D’ailleurs si vous avez des idées ou des envies de personnes à inviter voire même de questions à poser, n’hésitez pas à me contacter ou à laisser un commentaire !

Vous devriez pouvoir vous abonner avec cette URL et l’outil de votre choix : http://feeds.feedburner.com/improetc/podcast
Lien direct du fichier MP3

5 réflexions sur “Entretien avec un improvisateur – Episode 1 – Philippe Saïd

  1. C’est bien sympathique cet entretien ! Trop cool d’entendre Philippe. Sur les improvisatrices, il y a deux choses qui sont dites : les improvisatrices « qui marchent » auraient davantage une énergie « yang-punch » mais en même temps, les improvisatrices construiraient plus, apporteraient un « truc » différent.
    Je pense qu’il y a en fait plein de type d’improvisatrices comme d’improvisateurs, l’important est que tous les types parviennent à s’affirmer quel que soit leur sexe – sans y être réduit lorsqu’il s’agit du vagin – ce qui arrive parfois, plus à cause de l’ambiance sexiste qui peut régner dans certains groupes majoritairement masculins qu’à cause de la pratique de l’impro en elle-même.

    J'aime

  2. merci pour cette belle initiative. En espérant qu’elle donne envie aux non initiés de découvrir cette pratique qui permet, entre autre, de jouer pour l’autre.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s