Pourquoi on devrait toujours prendre la première suggestion du public

maxresdefaultÇa va de soi, non ? Bon peut-être pas, mais en tout cas voici mes quelques arguments en faveur de ce principe, et aussi les quelques cas où j’en fais abstraction.
A Chicago c’était la base de presque tous les spectacles que j’ai vu, les seules exceptions étant TJ&Dave qui ne prennent aucune suggestion du public et Whirled News qui prend des bouts de journaux découpés par le public avant le spectacle. J’ai même lu un article au sujet des festivals d’impro aux US où un programmateur disait que si sur la captation vidéo d’un spectacle la troupe candidate ne prenait pas la première suggestion c’était éliminatoire.

C’est un peu lié au monde du longform, où une suggestion sera le point de départ d’un spectacle entier, mais à mon avis ce principe peut s’appliquer à toute forme de spectacle où l’on demande des choses au public, ce qui est le cas de la majorité des spectacles que je vois.

En tout cas voici plusieurs raisons de le faire :

1 – En impro on accepte ce qui vient, non ?

Il parait qu’accepter, c’est le fondement de l’improvisation, sa pierre angulaire, son principe vital, non ? Est-ce que lorsqu’un de vos partenaire de jeu propose quelque chose vous lui dites non, ou bien vous l’ignorez, ou alors vous demandez à quelqu’un de le remplacer ? En dehors de quelques cas très particuliers, je pense que tout le monde sera d’accord pour dire qu’on va éviter ça, ou au moins essayer. Le fait d’accepter c’est aussi le fait de ne pas juger, c’est un principe simple de bienveillance entre les comédiens.

Alors pourquoi diable se permettrait-on de juger les propositions du public, voire même de se moquer (ce que je vois assez régulièrement) ?  On attend d’ailleurs que le public soit bienveillant avec nous, le minimum c’est alors d’être bienveillant avec lui !

Mais si la première proposition est pourrie ?

2 – Il n’y a pas de mauvaises propositions

Il peut y avoir de mauvaises questions par contre. Avant de demander quelque chose au public, il faudrait déjà savoir quel type de proposition on souhaite avoir, et éventuellement s’il y a des choses qu’on souhaite ne pas avoir.

Si l’objectif est juste d’inspirer de façon quelconque les comédiens, alors pour moi n’importe quel mot convient. Même si c’est un mot que vous ne connaissez pas vous n’avez qu’à demander la définition. N’importe quoi peut vous inspirer. Si la proposition c’est « Toilettes », eh bien par exemple moi ça me fait penser à la séparation des toilettes pour hommes et pour femmes, ainsi que les « bathroom laws » dans certains états américains qui discriminent les personnes trans*.  Il y a plein d’autres inspirations possibles.

Et si la suggestion doit vous apporter quelque chose de plus concret, soyez plus précis dans votre demande. Si vous voulez un lieu, précisez le type de lieu que vous voulez. Si vous voulez une profession réelle et plutôt manuelle demandez par exemple un métier qui requiert un CAP. Le public n’a pas à essayer de deviner vos pensées, c’est à vous de définir vos critères si vous en avez.

3 – Mais bon il peut y avoir des exceptions

Je vois quelques cas où j’admets qu’on ne respecte pas complètement ce principe.

  • La proposition ne vous plaît vraiment pas, par exemple elle vous met mal à l’aise.
    Je n’ai pas de cas concret mais je me dis que ça peut arriver. Dans ce cas le minimum est d’expliquer la raison de ce refus au public.
  • C’est la même personne qui propose tout le temps
    Dans ce cas encore une fois expliquez pourquoi vous ne prenez pas sa proposition, et cherchez une proposition venant d’ailleurs dans le public.
  • La proposition ne correspond pas à la question
    Bon là il suffit de le faire remarquer.
  • Il y a plein de propositions plus ou moins simultanées
    Prenez la première que vous comprenez ou demandez à quelqu’un de redire sa proposition.
  • Vous êtes sur le point de valider une proposition quand une autre arrive et vous vous dites « Wah j’ai grave trop envie de partir de celle-là ! ».
    Ça m’est déjà arrivé plusieurs fois. Dans ce cas vous pouvez vous excuser auprès de la première personne et expliquant pourquoi vous préférez la deuxième.

Voilà les cas concrets que je vois… En atelier je demande souvent aux participants de suggérer des éléments pour les scènes qui se jouent, et là il m’arrive de ne pas prendre la première proposition, mais c’est en général parce que d’une part j’ai envie que les participants se creusent un peu la tête et d’autre part parce que je cherche à travailler des choses qui ne sont pas adaptées à certaines propositions, et que je ne l’ai pas précisé (par exemple un télésiège sera peu adapté à des scènes où je veux faire travailler les déplacements…).

Mais sinon, en général, prenez juste la première proposition.

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi on devrait toujours prendre la première suggestion du public

  1. Pingback: Cher Journal, un solo improvisé en duo | Impro etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s