Format, concept, spectacle… Un peu de nomenclature

words1Comment définir un spectacle improvisé ? Le spectacle vivant a une nomenclature propre, mais elle ne s’applique pas forcément bien à l’impro. On parle alors de « concept », de « format » etc.
L’importance des termes choisis est… bon franchement les termes choisis ne sont pas très importants au final. Mais ça ne m’empêchera d’y réfléchir beaucoup trop. Avec des schémas.

L’exemple du théâtre écrit

Partons de cet exemple, que les spectacles d’impro cherchent parfois à copier, pour voir les principales différences avec l’impro.
nomenclature

Alors j’ai fait un schéma simplifié. En général tout part du texte. Par exemple Roméo et Juliette de Shakespeare. Ce texte sera adapté de façon plus ou moins importante, que ce soit simplement la traduction, des coupes ou tout autre changement (il peut aussi ne pas y avoir de texte original…). Le texte adapté sera alors mis en scène, sachant que les choix de mise en scène amèneront eux aussi sans doute des adaptations du texte. J’inclus dans la mise en scène les décors, costumes, lumières etc.

Et cette mise en scène sera faite avec un ensemble d’interprètes. Qui eux aussi pourront avoir un impact sur les choix de mise en scène (voire même la mise en scène pourra se faire en fonction des interprètes).

Peut-être aura-t-on un Roméo et Juliette minimaliste en en langue des signes  pour deux comédiens. Voilà pour moi le spectacle.  C’est ce qu’on décrira dans les communiqués de presse par exemple. Dans le schéma j’ai mis les interprètes un peu en dehors du spectacle, parce qu’il arrive souvent que des interprètes changent alors que le spectacle reste le même.

Et ce spectacle est donc issu d’un auteur, d’un metteur en scène (et toute l’équipe technico-artistique) et d’interprètes.

Mais ce que les spectateurs vont voir, ce n’est pas le spectacle. C’est une représentation de ce spectacle. Avec un tas de variables supplémentaires faisant qu’elles seront toutes différentes. Par exemple si ce n’est pas joué dans le même lieu, ou si les comédiens sont plus ou moins fatigués ou encore une partie est improvisée…

Voilà donc qui nous fait une belle jambe, mais qu’en est-t-il pour l’impro ?

Le cas de l’impro

Tout d’abord je vais considérer que les improvisateurs sont maîtres de leur spectacle. Concrètement dans beaucoup de troupes quelqu’un (un directeur artistique par exemple) prendra des décisions concernant les formats de spectacle et les choix artistiques, mais je vais l’inclure dans « les improvisateurs ». Faisons le pari de l’intelligence collective.

nomenclature-impro

Ensuite, prenons ce schéma de haut en bas. En haut j’ai mis le « Format de spectacle ». Ce sera par exemple le Match d’improvisation, le Catch Impro ou le Maestro, avec toutes leurs règles. Mais ça peut être le format « Libre court » (on enchaîne librement des scènes plutôt courtes) ou tout autre format de spectacle.

A partir de là le format sera encore une fois adapté par les improvisateurs (ou la troupe si on veut) en fonction des envies et besoins. Par exemple faire des matchs sans caucus ou avec moins de joueurs, ou sans patinoire.

Mais ça ne suffit pas pour savoir quel spectacle on va voir, on va également faire un ensemble de choix artistiques, dépendant du format et des improvisateurs. Par exemple ça peut être juste « prendre son temps », ou bien faire ou non de la méta-impro. Ou pourrait parler de « type » d’improvisation si on veut. Ces choix artistiques sont assez souvent implicite et fortement liés aux improvisateurs. Certains improvisateurs vont toujours avoir un type de jeu similaire. Le format sera d’ailleurs sans doute choisi et adapté en fonction de ces choix artistiques, et donc des improvisateurs.

Le spectacle est alors composé d’un format (adapté ou non d’un format existant), de choix artistiques et d’improvisateurs.

Et encore une fois, comme au théâtre écrit, on peut avoir un même spectacle avec des improvisateurs différents. C’est le cas dans la majorité des troupes d’impro qui jouent des spectacles régulièrement : les improvisateurs tournent.

Par contre en impro l’impact des improvisateurs sur les représentations sera beaucoup plus important. Et même avec des conditions et des improvisateurs identiques, deux représentations pourront être extrêmement différentes. Ce qui rend notamment la critique difficile : est-ce que je peux recommander (ou non) un spectacle basé sur une seule représentation ? Difficile de séparer le spectacle de la représentation.

Et le concept ?

On pourrait effectivement remplacer « format » par « concept ». Je préfère « format » pour ma part, parce que dans « concept » il y a je trouve une sorte d’idée d’innovation. Et d’après Wikipédia :

Un concept est un contenu de pensée, parfois considéré comme une idée abstraite, donc séparée de la réalité d’une chose, d’une situation, d’un phénomène.

Or, ce n’est pas du tout abstrait. On parle ici d’un ensemble de règles, d’un cadre qu’on s’impose et dans lequel on va improviser. C’est au contraire parfaitement concret.

Donc si on peut arrêter de parler de « concept » de spectacle ce serait mieux pour tout le monde. (J’avoue, c’est tout ce que je voulais dire, mais tout le texte et les schémas précédents me donnent plus de contenance, voire de crédibilité)

Certains éviteraient aussi « format », et utiliseraient uniquement « spectacle ». Pourquoi pas, mais je trouve que c’est très utile pour décrire le spectacle, et c’est une des bases de la création d’un spectacle. Et le mot est assez clair, donc ça me va bien.

 

Publicités

2 réflexions sur “Format, concept, spectacle… Un peu de nomenclature

  1. Pingback: L’improvisation est-elle réduite au quotidien et à la fantaisie ? | Impro etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s