Comment donner de la profondeur à son personnage ?

Oignon-rouge-©EM-Arts-shutterstockL’autre jour quelqu’un se posait une question avant un spectacle, mais je me suis retenu de donner mon avis, d’une part parce qu’elle ne m’avait rien demandé et d’autre part parce que je ne veux pas être le gars qui te dit comment jouer un spectacle avant que tu montes sur scène. Et puis hier quelqu’un d’autre m’a posé directement la même question, alors j’ai répondu. Donc je me dit autant mettre ma réponse ici.

Attention spoiler : la question en question est le titre de cet article.

Lire la suite

Publicités

Improvisation et cinéma

talkingtomeQuand je parle d’improvisation par ici, c’est généralement pour son utilisation dans le cadre de spectacles de théâtre. Mais l’improvisation est aussi très souvent utilisée au cinéma, où des scènes cultes sont parfois connues pour avoir été improvisées par les comédiens.

Donc parfois ça fonctionne. Mais parfois non. Voyons donc pourquoi. Et parlons de Ghostbusters.

Lire la suite

Longform, Short Form, forme longue… De l’importance des mots

10-things-improvisors-should-do-besides-improv-1 J’avais cet article qui me trainait en tête depuis un moment, mais je me disais que finalement les mots ne sont pas bien importants, tant qu’on se comprend. Et puis je n’avais pas envie de faire le vieux con réac qui dit « c’est comme ça que ça doit se dire ! ». Mais avec le développement de l’impro et sa dimension internationale, je me rends compte que c’est quand même important après tout. Mais c’est peut-être trop tard.

Lire la suite

(Re) Entretien avec un improvisateur – 35 – Laurent Mazé

Parce qu’en deux ans il peut se passer beaucoup de choses, Laurent Mazé revient pour un mini-épisode retour, pour évoquer entre autres son départ de Paris Impro, sa retraite d’arbitre, la création de la Compagnie Points Sensibles ou encore le livre d’Hervé Charton.
L’ancien épisode est par ici.
C’est le premier de ces épisodes spéciaux, mais je prévois d’en faire avec pas mal d’anciens invités, lorsque l’occasion se présentera et si la situation l’exige !
Lire la suite

L’impro et le langage cinématographique

Chaque forme artistique a un langage propre, qui se développe avec le temps et les expérimentations. Sans dire que l’improvisation théâtrale est un art à part entière (parce qu’honnêtement, je m’en fous), l’impro me semble avoir un langage, une grammaire propre. Et pour moi ce langage emprunte plus au cinéma qu’au théâtre.

Petit tour d’horizon.

Lire la suite

« 30 » : un spectacle sympa en libre accès

Big-30-300x30030 est un spectacle d’impro simple à comprendre et à jouer, qui encourage la variété, la diversité et le dynamisme et dont je me sers aussi comme outil pédagogique. Et comme depuis quelques mois il a été joué par différentes personnes à différents endroits, je me disais qu’il était temps d’en parler un peu ici, histoire que d’autres expérimentent avec !

Lire la suite